Affichage des articles dont le libellé est Künstler-Bücher. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Künstler-Bücher. Afficher tous les articles

jeudi 14 janvier 2021

Nouveaux livres d'artiste

Le site vient d’être mis à jour avec de nouveaux livres d’artiste :

 

e-meute

( livre unique, 21 pages, 55 x 40 cm, t.m. sur carton, 2020 )


いくつかの日本の詳細   Quelques petites choses du Japon
( livre unique, 22 pages, 21 x 29,7 cm, t.m. sur papier SHIRAKABA 100 g/m2, 2020 )

Ce livre a été réalisé en partie en Japon. Il est constitué de feuilles non reliées, reflétant la tradition sociale des choses petites, découpées, et leur écho dans la nature.

 

ANI MAL
( livre unique, 20 pages, 67 x 55 cm, t.m. sur carton, 2020 )

Ce livre m’a été inspiré par la lecture du récit de l’anthropologue Nastassja Martin Croire aux fauves.


日本人

( livre unique, 22 pages, 36,5 x 26,5 cm, t.m. sur carton, 2021 )

Au retour du Japon, ce livre m’a été inspiré par celui d’Akira Mizubayashi, Petit éloge de l’errance où il raconte la conscience japonaise à partir de la langue française qu’il a faite sienne. J’ai trouvé là de nombreuses pistes pour réfléchir aux sentiments qui m’ont habités dans l’archipel au contact des Japonais.

 

Avec Patricia, nous avons achevé le

Carnet no 5 日本 Japon

13 x 9 cm, 25 exemplaires + 5 HC

Ce carnet est particulier. Il ne s’agit pas d’un tirage, car chaque page est unique. On y trouve des dessins et des aquarelles, ainsi que des collages réalisés à partir de prospectus, revues, journaux et publicités d’exposition moissonnés au Japon. La couverture est un monotype. Ce carnet offre des instantanés de la culture et de la société japonaises qui ont marqués Patricia et Laurent lors de leur récent voyage dans l’archipel.

Une courte vidéo de présentation est visible sur le site de Patricia.


jeudi 26 septembre 2019

Expositions futures  |  zukünftige Ausstellungen

Projet Bourbaki
      Le projet Bourbaki que j'ai débuté en 2016 en m'installant dans mon nouvel atelier aux Verrières, à quelques pas de la frontière franco-suisse, fera l'objet d'une exposition au Château de Joux et au musée de Pontarlier (F) l'année prochaine. J'ai d'emblée abordé l'épisode historique de la retraite de l'armée de l'Est et de son internement en Suisse en février 1871 par son aspect humain. Les livres traitant de la guerre de 1870 mettent presque tous l'accent sur les énormes capacités de ces soldats à braver le froid, la faim et la pression des Prussiens. Mal équipés et mal approvisionnés, ils trouvaient néanmoins en eux assez de fierté pour combattre. Marchant dans la neige à des températures bien en-dessous de zéro, poursuivis par les Prussiens, ils n'eurent d'autre choix que de demander l'asile à la Suisse.
      En deux jours en effet, près de 80'000 soldats furent désarmés puis envoyés dans toute la Suisse où ils furent hébergés et soignés. Même s'il est très différent par bien des aspects, cet événement devait logiquement et humainement être mis en parallèle avec la situation des migrants actuels.
      L'exposition montrera des peintures sur toile, des dessins au fusain sur papier et des livres d'artiste. Deux grandes salles voûtées de l'ancien casernement du Château de Joux serviront de cadre à ce projet.

Exposition du samedi 6 juin au dimanche 27 septembre 2020
Château de Joux et Musée de Pontarlier (F) 


     Das Bourbaki-Projekt, das ich 2016 in meinem Atelier in Les Verrières, unweit der französisch-schweizerischen Grenze begonnen habe, wird im nächsten Jahr Gegenstand einer Ausstellung im Château de Joux und im Musée de Pontarlier (F). Die menschlichen Aspekte des Rückzugs der Ostarmee und dessen Internierung in der Schweiz im Februar 1871 beeindrucken mich sehr. Die Bücher über den Krieg von 1870 betonen fast alle die enormen Fähigkeiten dieser Soldaten die Kälte, Hunger und Feinddruck zu trotzen. Schlecht ausgestattet und versorgt, fanden sie in sich selbst genug Stolz, um trotz allem zu kämpfen. Im Schnee bei weit unter Null Grad, von den Preußen verfolgt, hatten sie keine andere Wahl, die Schweiz um Asyl zu bitten.
     In zwei Tagen wurden fast 80'000 Soldaten entwaffnet und in der ganzen Schweiz verteilt, wo sie untergebracht und betreut wurden. Obwohl die Situation in vieler Hinsicht mit der Situation der gegenwärtigen Migranten sehr unterschiedlich ist, müssen diese zwei Ereignisse logisch und menschlich verglichen werden.
     In der Ausstellung werden Gemälde auf Leinwand, Kohlezeichnungen auf Papier und Künstlerbücher gezeigt. Zwei große gewölbte Räume der ehemaligen Kaserne des Château de Joux bilden den Rahmen für dieses Projekt.

Ausstellung vom Samstag, 6. Juni bis am Sonntag, 27. September 2020
Château de Joux und Musée de Pontarlier (F)