vendredi 7 juin 2024

Suppression de mon compte instagram / Löschung meines instagram-Konto

> deutscher Text siehe bitte unten

La société meta qui gère le réseau instagram annonce qu’elle change ses conditions générales, notamment le fait qu’elle pourra reprendre les données des utilisateurs pour nourrir l’IA.
 Les possibilités de faire opposition sont de surcroît soumises au veto de ladite société qui pour départager les oppositions recevables de celles à rejeter se fondera sur des critères internes à l’entreprise. 
Dès lors, non seulement l’usager qui publie les images travaillera gratuitement pour l’IA, mais il ne saura pas non plus à quoi ni comment ses données seront traitées et utilisées.
Chaque artiste étant singulier, il produit des oeuvres singulières. Il manque à l’IA, qui est une machine et donc inerte, l'expérience, le vécu où les artistes puisent leurs oeuvres. Cette machine cherche à combler son déficit de vie en s’appropriant les textes et les images produites et publiées par les humains pour les singer.



Ces divers aspects étant rédhibitoires, je supprime mon compte Instagram avec effet immédiat.
 J’incite toutes les personnes utilisant ce service informatique totalitaire de penser les termes de l’ultimatum lancé par la société meta, et d’en tirer les conclusions qui s’imposent pour leur travail artistique.



A l’avenir, vous pouvez toujours me contacter, dans l’ordre de préférence, par une visite d’atelier, un courrier postal, un courriel, ou par téléphone. 

Au plaisir de poursuivre nos contacts de façon humaine.

 

Die Firma meta, die das Netzwerk instagram betreibt, kündigt an, dass sie ihre Geschäftsbedingungen ändern wird, insbesondere die Tatsache, dass sie die Daten der Nutzer als Futter für die künstliche Intelligenz KI verwenden kann.
Die Widerspruchsmöglichkeiten werden zudem dem Veto des Unternehmens unterworfen, das sich bei der Entscheidung, welche Widersprüche zulässig sind und welche nicht, auf unternehmensinterne Kriterien stützt. 
Der Nutzer, der die Bilder veröffentlicht, arbeitet also nicht nur kostenlos für die KI, sondern er weiß auch nicht, wozu und wie seine Daten verarbeitet und genutzt werden.
Da jeder Künstler einzigartig ist, produziert er auch einzigartige Werke. Der KI, die eine Maschine und damit leblos ist, fehlt die Erfahrung, das Erlebte, aus denen die Künstler ihre Werke schöpfen. Diese Maschine versucht, ihr Defizit an Leben auszugleichen indem sie sich die von Menschen produzierten und veröffentlichten Texte und Bilder aneignet, um sie nachzuahmen.



Da diese verschiedenen Aspekte nicht akzeptabel sind, lösche ich mein Instagram-Konto mit sofortiger Wirkung.
 

Ich fordere alle Personen, die diesen totalitären Computerdienst nutzen, dazu auf, die Bedingungen des Ultimatums der Firma meta zu überdenken und die richtigen Schlüsse für ihre künstlerische Arbeit zu ziehen.



In Zukunft können Sie mich weiterhin kontaktieren, durch einen Besuch ins Atelier, einen Brief, eine E-Mail oder per Telefon.

Ich freue mich darauf, unsere Kontakte auf menschliche Weise fortzusetzen.



lundi 27 mai 2024

Donation Patt à Audincourt - 24 mai 2024

La ville d’Audincourt (F), proche de Montbéliard, a fait un immense travail en réhabilitant cette bâtisse du 19e en musée. Tout est soigné, respecté dans cette ancienne propriété de la famille Peugeot. Les oeuvres respirent, vivent une nouvelle vie. Le maire, féru de culture, a su s'entourer d'une équipe remarquable. Avec ses propres moyens, la ville d'Audincourt a réussi l'exploit de rendre publique et de mettre en valeur cette collection née de la passion de l'art d'Andrée et de Gérard Patt. On y trouve entre autres des oeuvres de Pierre Tal Coat, Jean Messagier, Hervé Di Rosa, Agnès Descamps, Robert Combas, Paul Rebeyrolle, Pierre Alechinsky, Jean-Michel Atlan, Li Zhou, Corneille, Livia De Poli.




mardi 14 mai 2024

Donation Patt - Centre d’Art d’Audincourt

 

J'ai le plaisir de vous informer de l’inauguration de la Donation Patt au Centre d’Art d’Audincourt le 

vendredi 24 mai 2024 à 18 heures

Château Benjamin Peugeot - 2 rue du Puits - 25400 Audincourt (F)

La peinture « fragile cristal de givre », acrylique, huile, brou de noix, papier de soie et fusain sur toile, 187 x 175 cm, que j'ai réalisée en 2015 fait partie de cette collection.






jeudi 21 mars 2024

Don au Musée de Pontarlier

Dans la continuité de l'exposition "1870-1871 Au pays des Bourbaki, 150 ans de la retraite de l'armée de l'Est" présentée en 2021 au Château de Joux, j'ai donné trois des oeuvres exposées au Musée de Pontarlier.

De gauche à droite :    Il pensait déserter - Honte - Aveugle

J’avais cherché à exprimer ce que les lectures relatives à l’épisode historique de la retraite de l’armée de l’Est m’avaient apprises de l’état des soldats de l’armée du général Bourbaki.
Les canons d’alors avaient une portée et une mobilité très limitées. La plupart des combats s’effectuaient au corps à corps, à l’arme blanche.
Les soldats de l’armée de l’Est devaient cependant affronter d’autres ennemis qui étaient eux, présents en permanence : le froid, la neige, le vent, le soleil éblouissant, le manque de munitions et de vivres. Luttant contre deux ennemis, l’un humain et l’autre naturel, le moral des combattants était mis à rude épreuve. J’ai donc cherché à exprimer sous forme de portraits ce que certains de ces soldats pouvaient ressentir. D'autres oeuvres évoquent les souffrances guerrières elles-mêmes.
Cette série de portraits faisait le lien entre la partie de l’exposition consacrée aux événements historiques de la guerre franco-prussienne, et la salle consacrée aux migrants actuels qui, souvent, éprouvent des sentiments similaires, perdent pied eux aussi, par le déracinement et l’exil.

Les trois peintures ont été remises au Musée de Pontarlier le mercredi 20 mars 2024 à mon atelier.

Année              2017
Format             88,5 x 73 cm
Technique        acrylique, plâtre, cendres, gomme laque

dimanche 21 janvier 2024

Livres d'artiste en vitrine

En marge de l'exposition "Le souffle créateur" de la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel (voir article précédent), cinq de mes livres d'artiste sont exposés dans la vitrine de la rue Basse 32 à Bienne.

Am Rande der Ausstellung "Le souffle créateur" der Bibliothèque publique et universitaire von Neuenburg (siehe vorheriger Artikel) werden fünf meiner Künstlerbücher im Schaufenster an der Untergasse 32 in Biel ausgestellt.

> Jusqu'au 16 février 2024       > Bis zum 16. Februar 2024.




samedi 13 janvier 2024

Exposition de livres d'artistes - Vernissage

 Sous le titre "Le souffle créateur", la Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel invite au vernissage de l'exposition de livres d'artistes déjà mentionnée dans l'article précédent :

Mercredi 24 janvier à 18 h 30

Salle de lecture de la Bibliothèque


jeudi 21 décembre 2023

Exposition de livres d'artistes à la BPUN

La Bibliothèque publique et universitaire de Neuchâtel expose dans ses vitrines un aperçu des livres d'artistes issus de ses fonds. Le vernissage aura lieu le 24 janvier 2024, mais l'exposition est déjà visible. Elle durera jusqu'à fin avril 2024. 

L'exposition a été conçue par les étudiant.e.s du Master en études muséales de l'Université de Neuchâtel. Chaque vitrine évoque un aspect particulier du livre d'artiste: matériaux, format, relation entre texte et image, bibliophilie. Elle apporte ainsi un nouvel éclairage sur l'objet hybride qu'est le livre d'artiste et la place qu'il occupe dans l'art d'aujourd'hui.

Deux de mes livres d'artiste y sont exposés :

Fossoyeurs

49 x 33 cm, 18 pages, 2016 

Quelques petites choses du Japon

30 x 21 cm, 22 pages, 2020